The Bridge at Cornell Tech, Roosevelt Island, New York City, NY

 

publié dans l'Arca International n. 140

 

The Bridge at Cornell Tech, Roosevelt Island, New York City, NY, projet : Weiss/Manfredi

 

 

Project: Weiss/Manfredi Architecture/Landscape/Urbanism. Design Partners: Marion Weiss, Michael A. Manfredi. Project Manager: Mike Harshman, AIA. Project Architects: Joe Vessell, Pierre Hoppenot. Project Team: Heather McArthur, Sergio Saucedo, Catherine Qi. Competition Team: Todd Hoehn, Lee Lim, Andrew Ruggles, Joe Vessell. Structural Engineer: Thornton Tomasetti. MEP/FP Engineers: Jaros, Baum & Bolles. Glazing: Heintges. Lighting: Renfro Design Group. Acoustics: ARUP. AVIT / Security: ARUP; Jaros, Baum & Bolles. General Contractor: Turner Construction Company. Client: Building: Forest City Ratner; Lower floor interiors: Cornell Tech. Photo: Iwan Baan

 

 

The Bridge est conçu pour exploiter les ressources d’une grande université et des entreprises leader des secteurs technologiques. Le bâtiment de sept étages répond aux efforts de Cornell Tech pour réunir les ambitions entrepreneuriales et académiques sur son nouveau campus à Roosevelt Island à New York City.

 

 

Un tiers des 23 500 mètres carrés du bâtiment abrite des cabinets, huit laboratoires dotés des dernières technologies de fabrication, électronique et robotique, des salles de classe de 90 places et des espaces pour les événements organisés par Cornell Tech, tandis que les niveaux supérieurs sont dédiés à différentes entreprises des secteurs de la technologie et à des start-ups.

 

 

L’ensemble des occupants partagent des espaces de circulation centraux et lumineux avec des vues panoramiques sur l'horizon, ainsi que des salles qui favorisent l’interaction sociale et la collaboration.

 

 

Les ailes sud-ouest et nord-est en porte-à-faux du bâtiment abritent des espaces sociaux externes qui animent les espaces de vente du rez-de-chaussée et la terrasse d’entrée.

 

 

L’espace destinés aux événements à l’entrée peut accueillir une centaine de personnes et offre une vue imprenable sur le Queensboro Bridge.

 

 

Anticipant les défis environnementaux, tels que l’élévation du niveau de la mer et le risque croissant d’inondations, The Bridge est conçu pour une résilience maximale, avec un niveau d’entrée surélevé de deux mètres, au-dessus des prévisions du plan de prévention des risques d’inondation estimés pour les cent prochaines années.

 

 

Aux étages inférieurs, des murs en béton précontraint offrent une protection complémentaire contre les grands évènements météorologiques, et une barrière anti-inondation protège les espaces aux sous-sols.

 

 

Bien que l’extérieur du bâtiment semble être entièrement transparent, en réalité il est pour 60 % opaque et pour 40 % transparent, ce rapport étant considéré comme idéal pour un projet de construction durable. La façade est constituée d’unités thermiques transparentes efficientes, et d’unités occultantes opaques, hautement isolées.

 

 

Ensemble, ces éléments apparaissent comme une surface continue grâce à l’utilisation d’un revêtement en verre fin et réfléchissant qui réduit la chaleur et contribue à l’efficacité énergétique du bâtiment.

 

 

Avec ses 761 panneaux solaires répartis sur 2 400 mètres carrés, l’auvent protège la terrasse sur le toit aménagé accessible du bâtiment, et en dessine la silhouette tout en témoignant la vocation du campus pour la durabilité. Imaginé comme un incubateur cristallin, The Bridge est un site catalyseur pour la recherche et l’innovation.