Poly International Plaza Beijing, Chine

 

publié dans l'Arca International n. 144

 

Poly International Plaza, Beijing, Chine, projet : SOM-Skidmore, Owings & Merrill LLP

 

 

Project: SOM-Skidmore, Owings & Merrill; Design Partner: Leo Chow; Consulting Partner: Gene Schnair; Technical Partner: Keith Boswell; Project Managing Director: Larry Chien; Associate Design Director: Angela Wu; Technical Coordinator: Brian Cook; Technical Design: Francesca Oliveira; Design Architect: Christopher Talbott; Project Coordinators: Stephanie Chang, Josephine Pai; Digital Design Coordinator: Jeffrey Bajamundi; Architect of Record: Beijing Institute of Architectureal Design (BIAD); Structural Engineering Partner: Mark Sarkisian; Senior Structural Engineering Associate Director: Neville Mathias; Structural Engineering Associate Director: Rupa Garai; Structural Engineer: Andrew Krebs, Zhaofan Li, Joanna Zhang, Jeffrey Keileh, Christopher Horiuchi; Technical: Danny Bently, Feliciano Racines; MEP Consultants: WSP Engineering Services; Landscape Consultants: SWA Group; Lighting Consultants: Francis Krahe & Associates Inc.; Green Building Design Consultants: Built Ecology; Vertical Transportation Consultants: Edgett Williams Consulting Group; General Contractor: China Construction Third Engineering Bureau Company Limited; Manufacturers: Schindler, Dorma, Interface, Kohler, Yuefu, Xinyi Glass, North Glass, Shandong Dahua Rixin Aluminum, ESCOFET, Beijing Qingshang Architectural Ornamental Engineering, Jianho Group, Photos: Bruce Damonte

 

 

Située à mi-chemin entre la Cité interdite et l’aéroport international de Pékin, la Poly International Plaza occupe une position de premier plan dans un nouveau quartier d’affaires adjacent à l'Airport Expressway. Le site du projet comprend une tour principale et deux tours plus petites.

 

 

L’empreinte elliptique des trois tours libère les bâtiments de la géométrie rigide du tissu urbain adjacent, en permettant au paysage des parcs environnants de s’étendre sans solution de continuité à travers l’espace du projet.

 

 

L’aménagement paysager couvre les rampes des garages et les escaliers de sortie, en réduisant ainsi leur impact visuel et en créant une topographie reposante et vallonnée traversée d’allées piétonnes. 

 

 

S’inspirant des lanternes en papier chinoises, le design de l’extérieur de la tour principale est formé par une structure diagride continue, avec des facettes qui brillent en reflétant le ciel.

 

 

Pour maintenir la forme elliptique des charges purement axiales, la structure diagride est construite à partir de segments droits, et non pas courbes.

 

 

Les charges d’ossature au sol ne sont transférées que sur les nœuds primaires de la diagride à chacun des deuxièmes cadres du plancher directement dans l’exosquelette, tandis que les planchers intermédiaires sont supportés par les cintres du plancher immédiatement au-dessus.

 

 

La couche extérieure de la baie vitrée est le résultat de la cartographie de la surface appliquée directement sur les éléments structurels droits, qui génère une forme plus facettée qu’elliptique.

 

 

Le système structural de l’exosquelette forme une enveloppe thermique externe autour des espaces de bureaux, qui sont incorporés dans une seconde enveloppe intérieure vitrée.

 

 

Sur le plan mécanique, cet espace interstitiel semi-climatisé modère la température extérieure, en réduisant de 23 % la consommation totale d’énergie du bâtiment et de 18 % les émissions de dioxyde de carbone.

 

 

Il crée également des espaces communs destinés aux réunions, éclairés par la lumière naturelle, et favorise l’interaction sociale, tout établissant des liens physiques et visuels entre les étages.