Casa Plana, Porto Feliz, Brasil

 

publié dans l'Arca International n. 145

 

Casa Plana, Porto Feliz, Brasil, projet : Studio MK27/Marcio Kogan+Laura Reis

 

 

Project: Studio Mk27; Architect: Marcio Kogan; Co-Architect: Lair Reis; Interior Design:  Diana Radomysler; Project Team:  Carlos Costa,  Carolina Castroviejo, Laura Guedes, Mariana Simas, Oswaldo Pessano, Raquel Reznicek, Renato Périgo, Ricardo Ariza Miyabara; Landscape Designer: Maria João D'Orey; Structure Engineer, Steel Structure, MEP: Afaconsult; Foundations: Afaconsult (project), Apoio (consulting); Sustainability Consultant: CTE / house enrolled in Green Building Council reference home; Air Conditioning: Logitec ; Automation Consultant: Noise (project), Cynthron (installation); Contractor: Fairbanks & Pilnik; Main Suppliers: Bellas Artes (stone), Plancus (internal and external wood panels and doors),  Tecnosystem (aluminium frames), Marvelar (woodwork), Lumini (lighting) Photos: Fernando Guerra

 

 

La Planar House est un exercice d’horizontalité radical, un aspect fréquemment étudié dans les projets de l’agence. S’étendant discrètement au point le plus élevé du terrain et privilégiant la topographie existante, sa présence est ressentie plus fortement au niveau de l’empreinte que du volume. Une longue ligne dans un paysage ouvert.

 

 

Ce type d’intégration dans le paysage a nécessité un soin particulier dans la conception du toit, cinquième façade du bâtiment qui intègre des panneaux solaires et des lucarnes. Le toit végétalisé se fond avec la pelouse environnante et contribue au confort thermique de la maison.

 

 

Sur le plan structurel, la dalle en béton du toit est une plate-forme rigide soutenue par des piliers distribués de manière modulaire sur trois axes. Ces piliers métalliques sont disposés en forme de croix, en hommage aux proportions élégantes de l’architecture minimaliste miesienne.

 

 

Sous le toit se trouvent deux volumes fonctionnels, le premier avec zones de service, la salle de sport, la télévision et les salles de jeux, et le second avec les cinq chambres à coucher en enfilade dotées de salle de bain. À chaque extrémité se trouvent les salles de séjour qui peuvent être entièrement ouvertes ou fermées par des portes coulissantes en verre qui transforment toute la maison en terrasse.

 

 

Les espaces intérieurs ont été aménagés avec des meubles bas en bois massif et la disposition des espaces laisse suffisamment de place pour pouvoir circuler librement entre les meubles et les panneaux, ce qui permet de personnaliser chaque pièce.

 

 

Un fauteuil club translucide et multicolore suspendu à la dalle devient le point focal et contraste avec l’horizontalité de la maison.

 

 

Un mur sinueux composé de briques pleines disposées de manière décalée se déroule autour de la maison. Paradoxalement, il définit les différentes relations entre les espaces internes et externes.

 

 

Le mur, qui est généralement un symbole de division et d’isolement, est tour à tour concave et convexe dans ce projet, embrassant le jardin d’entrée et créant des transparences tout en offrant une protection contre la rue.

Sa structure en brique contribue à créer une atmosphère agréable et filtre la lumière avec des effets cinétiques au cours de la journée.